Les communautés améliorent leur état de santé

Dorfbewohner präsentieren die Maßnahmen zur Verbesserung ihrer Gesundheit

Au Malawi, DIFAEM se concentre sur les points forts et les facultés des gens dans les villages. Dans le projet ASSET, les femmes, les hommes et les jeunes sont activement impliqués dans l'amélioration de leur état de santé.

DIFAEM a démarré le projet ASSET en 2011 afin de revitaliser les soins de santé primaires dans le district de Ntchisi, surtout dans les zones attenantes à deux centres de santé de l’église. Ce projet est basé sur les «actifs» des communautés et des personnes, plutôt que  de se concentrer d’abord sur leurs déficits et leurs besoins.

Revitalisation des sons de santé primaires
Le projet s’appuie sur le système des soins de santé primaires au Malawi qui comprend, par exemple, des assistants de surveillance sanitaire (agents de santé communautaire) et les Comités Villageois de Santé. Nous essayons de renforcer ces structures à travers de formations et le renforcement des capacités. En outre, le projet ASSET est mis en œuvre avec la participation active de la population au niveau local. Dans les différentes zones du projet, des équipes ont été formées qui visitent les quartiers.Formularbeginn

En écoutant les histoires des femmes et des hommes, y compris les jeunes, ils évaluent les points forts ainsi que les problèmes de santé des communautés. Dans un processus participatif qui veut inclure tous les membres de la communauté ("aucun quartier laissé de côté»,) des plans d'action sont élaborés et mis en œuvre par les gens dans les communautés en utilisant leurs propres capacités.

Amélioration de la situation sanitaire
Actuellement, les personnes dans la zone du projet ASSET sont dans le processus d'améliorer la situation sanitaire dans leurs communautés. En outre, ils construisent des dispensaires dans quatre communautés afin d’améliorer les conditions de travail pour les Assistants de Surveillance Sanitaire. Dans ces dispensaires, les Assistants de Surveillance Sanitaire  offrent des interventions curatives et très souvent salvatrices pour les maladies infantiles les plus courantes (« Community Case Management of Childhood Illnesses », CCM). 

Downloads / Links