Soins materno-infantile à base communautaire au Kenya

Comme dans beaucoup d’autres pays du monde, la majorité des femmes au Kenya accouche à la maison. S’il y a des complications, beaucoup de mères ainsi que leurs bébés sont en danger ou risquent même de mourir. C’est pourquoi depuis 2008 Difäm soutient le Newborn Community Health-Project à l’hôpital de Kijabe dans le sud-ouest du Kenya pour améliorer la santé des nouveau-nés.

 

Réduction de la mortalité infantile

En apprenant aux mères des mesures très simples comme par exemple la ‘méthode kangourou’ pour bien porter un bébé et en propageant  l’allaitement comme nourriture exclusive pour les bébés, on a réussi à réduire la mortalité infantile déjà considérablement. L’enseignement a été effectué par des multiplicateurs de santé qui sont instruits et surveillés par l’équipe du Newborn Community Health-Project.

Bâtir un centre de formation communautaire

Afin d’élargir ce projet aussi dans d’autres régions du Kenya nous avons soutenu un projet de suite depuis 2012 dont l’objectif particulier est un centre de santé materno-infantile établi à l’hôpital de Kijabe.

Dans ce centre l’éducation et le contrôle des professionnels de soins est réalisée et ce sont eux qui seront  responsable pour la formation  des volontaires sur place qui servent comme intermédiaires  entre les communautés et le système de santé formel.

Ainsi les centres de santé sont fréquentés de plus en plus et le personnel est sensibilisé  et formé pour mieux pouvoir identifier les besoins de la santé des nouveau-nés.

Downloads / Links